Littérature Musique Cinéma BD
Art Communauté

Jeff Bucley

 

Frank Black
The Pixies
Jeff Bucley
GranDaddy
Syd Barrett
The Pogues
Soft Machine
dEUS
David Bowie
Perry Blake
Rock divers

 

Jeff Buckley

On va faire dans le classicisme absolu avec Jeff Buckley, fils du également très bon Tim Buckley. Il a hérité de ce denier une voix franchissant les octaves avec une facilité déconcertante et portant beaucoup de fragilité. Des chansons d'une beauté dramatique faisant preuve d'une sensibilité folle. Car plus encore que le formidable chanteur on retiendra le compositeur. Imaginez, si vous ne le connaissez pas, Led Zep avec une voix parfaitement pure et des chansons merveilleuses, plus bleues que tous les blues, des mélodies lunaires, hors toute convention. Et ce terrain inconnu qui nous paraît alors si familier.

Mort après son premier album, un double album moins abouti et même non abouti sortit. Mais malgré ses défauts il constitue un ultime témoignage poignant du talent d'un homme talentueux. Des bouts de composition, bruts, sans formatage mais tout le génie affleure, fait frois dans le dos.

Un article de Rock & Folk, que nous citons rarement, disait avec grande sincérité le désespoir de son auteur, arrêtez tout, n'essayez plus rien, vous n'y arriverez pas. Rares sont ceux qui sont faits pour ce qu'ils font (Rocco Sifriedi, Gandi, Hitler, Dany Brillant) et lui en était. Jeff Buckley, c'est la musique et plus largement l'art, dans ce qu'il a de plus inexplicable. S'il n'y a pas de définition satisfaisante, soyons au moins certains qu'on a des exemples.

Reviens Jeff, ils n'ont rien compris, personne ne t'a suivi. Tu es l'ange touché par la grâce. Tu as tant à donner.

Tous les albums de Jeff Buckley :

Grace Un monument
Sketches L'album posthume de Jeff Buckley. Poignant.

Accueil | Musique | Bande dessinée | Littérature | Cinéma | Liens
Mesurez votre audience Copyright © 1999, 2010 Blougou.com